Horizon

 

 

Je m’arrête
Je regarde.
Qu’est ce que je vois?
Une abstraction, un paysage ? Un effondrement ou une émergence ? Un chantier ou, déjà, une ruine ?
Je me tiens au bord d’une expérience, d’une certitude
s’enfuyant toujours.
Désert, montagne, planète, topographie, îles ?
Je ne sais pas
Le point de vue, encore fragile, n’a rien pu trancher
entre présence et absence.
La pensée voudrait se nouer autour d’une image certaine
mais elle bute sur chaque reflet,  
et la lumière revient, comme une houle,
effacer les formes qu’on croyait assurées.

Je voudrais m’attarder un peu ici
M’asseoir en amont des paysages certains
Juste avant l’aval,
quand ce qui est vu n’est encore qu’un flou foisonnant de possibles,
un instant de bouillonnement,
Une préhistoire fugace où le monde est -était-
encore habitable

Les paysages instables
Texte de Charles Daubas // pour Elsa Letellier

Horizon
Vue paysage abstrait
Météo
Horizon
Cartographie Atlas
20x20_4.jpg